La musculation est une activité sportive très populaire de nos jours, qui reste toutefois impressionnante en termes de centre d’intérêt. Que ce soit pour obtenir des muscles abdominaux, perdre du poids pour un corps musclé et fin, ou prendre de la masse, l’entraînement en gymnase est nécessaire. Toutefois, cela nécessite une certaine préparation pour avoir l’énergie adéquate. Qu’est-ce qu’il faut savoir sur le pre-workout ?

Pré-workout : que comprendre de cette notion ?

Le pre-workout, également appelé booster, est un mélange de compléments alimentaires. Il contient plusieurs ingrédients conçus pour donner de l’énergie, de la force physique et mentale, ainsi qu’une endurance satisfaisante à vos muscles. 

A voir aussi :

Il est évident que la prise d’un pre-workout vous procurera une bonne congestion, ce qui augmentera la performance, l’efficacité et l’intensité de vos séances d’entraînement. Avant de prendre un pre workout, voir l’article ci serait très avantageux. 

Quelles sont les types de boosters ?

Les différentes catégories de boosters sont multiples et chacune possède ses spécificités. En effet, il existe trois angles sous lesquels on peut les envisager.

Cela peut vous intéresser :

Boosters possédant de stimulants 

Dans un premier temps, on peut distinguer les boosters contenant des composants stimulants de ceux qui n’en contiennent pas du tout. Ainsi, le café et le thé vert sont souvent utilisés pour créer un booster. Ce dernier permet d’augmenter le niveau d’énergie, de vigilance et de concentration lors de l’entraînement.

Cependant, il existe des personnes qui s’entraînent uniquement le soir en raison de contraintes professionnelles ou par choix personnel. Pour ceux-ci, il n’est pas conseillé de consommer des boosters contenant de la caféine. Ces personnes doivent plutôt se tourner vers les boosters « sans caféine » qui favorisent le développement de la force et la congestion musculaire.

Boosters à base d’ON 

Ensuite, il y a les boosters à base d’oxyde nitrique qui sont des vasodilatateurs dont l’objectif est d’augmenter la congestion musculaire. Il convient également de mentionner les boosters contenant de la créatine. Ces derniers permettent aux sportifs de récupérer suffisamment d’énergie et de force pour effectuer des mouvements explosifs.

Boosters avec ON et créatine 

Enfin, il y a des boosters qui possèdent à la fois de l’oxyde nitrique et de la créatine. Ces derniers facilitent ainsi la congestion musculaire, la récupération énergétique et l’endurance.

Quelles sont les fonctions de chaque type de boosters ?

Pour un choix adéquat du booster, il est important de tenir compte de vos objectifs. Ainsi, voici une vue d’ensemble de chaque type de booster et de leurs fonctions, afin que vous puissiez faire un choix éclairé.

L’oxyde nitrique 

En ce qui concerne les boosters de NO, aussi appelés volumateurs, leur objectif est d’augmenter la congestion musculaire en stimulant la production d’oxyde nitrique. Ce gaz dilate les vaisseaux sanguins et est naturellement produit lors de la pression physique sur les muscles. 

Les boosters de NO aident à mieux absorber les nutriments dans les muscles et améliorent également les contractions musculaires. Si vous cherchez à augmenter votre masse musculaire, il est recommandé de prendre des suppléments de pré-NO pendant les phases de prise de masse ou de renforcement musculaire. 

De plus, ils peuvent réguler l’acide lactique produit durant les efforts intenses, réduire la fatigue et rééquilibrer le pH du muscle. Ces boosters peuvent aussi favoriser la sécrétion d’hormone de croissance, essentielle pour le développement musculaire, la récupération énergétique et la combustion des graisses.

La bêta-alanine

En ce qui concerne la bêta-alanine, elle est présente dans presque tous les boosters de performance. Elle est responsable des effets que l’on peut ressentir après la prise d’un booster. Une fois absorbée par l’organisme, la bêta-alanine se transforme en carnosine. 

Cette dernière est capable de retarder considérablement la fatigue musculaire en accélérant les contractions musculaires et en réduisant l’acidité. La sensation de brûlure intense ressentie après une série d’entraînements est donc repoussée grâce à la bêta-alanine. Cela permet une activation plus puissante des fibres musculaires, ce qui a un effet direct sur l’hypertrophie musculaire.

La créatine

Les effets bénéfiques de la créatine sur les performances sportives ont été prouvés et validés par des études. De plus, des recherches récentes ont révélé que son impact sur ces performances est si significatif qu’il est difficile de ne pas l’utiliser au moins une fois.

Elle accroît les réserves d’ATP, renforce la récupération, optimise l’utilisation des glucides et améliore l’endurance. La créatine est l’un des suppléments les plus efficaces pour améliorer les performances sportives. C’est pourquoi elle est souvent incluse dans les formules de pre-workout.

La caféine 

Quant à la caféine, c’est le stimulant le plus couramment utilisé dans les boissons énergisantes, que l’on peut avoir dans le café ou le thé vert. En stimulant la libération de neurotransmetteurs qui agissent directement sur le système nerveux central, la caféine augmente les niveaux d’énergie. Elle favorise l’utilisation des réserves d’énergie et améliore la vigilance et la concentration.